EnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Aider le projet “Tsipotiky”

La pérennité du projet est assurée par :

- la volonté de continuer les actions de l’association « le Chêne et le Ravinala » et du Dr Abdou qui depuis des années ont travaillé  sans cesse à la construction du dispensaire et à son fonctionnement.

- Les projets en commun avec l’hôpital public d’Ambanja, responsable administratif du dispensaire.

- Les perspectives de trouver des nouveaux soignants, du matériel neuf, une pharmacie, un dentiste vacataire.

- La volonté de Tatie Chis et du Dr ADAMO de faire revivre le dispensaire.

- l’engagement des collectivités territoriales qui ont financées le projet et l’arrivée régulière de nouveaux partenaires.

- l’engagement de notre association, motivée  à soutenir le fonctionnement du « Tsipotiky ».

- Et enfin, par l’attente de la population locale que nous avons ressentie lors de nos missions,  la reconnaissance , et  la notoriété sur le terrain

Faire le point régulièrement par le réseau internet sera un bon indicateur de pérennité, avec nos outils administratifs mis en place.

Évaluations :

Fonctionnement économique :

Le fonctionnement financier du dispensaire sera assuré par :

Mise en place et accueil de touristes humanitaires dès que possible

- les consultations, les échographies pendant les vacations régulières du Dr ADAMO.

- les dons et les subventions jusqu’à l’équilibre.

La tarification des soins sera adaptée, symbolique pour la population des villages environnants, progressive en fonction des revenus

Les nombreux touristes de l’ile de Nosy Be, participeront à l’effort, en payant le plein tarif.

Dynamique engendrée :

La construction du dispensaire a déjà engendré une dynamique économique locale.

Dès l’ouverture, la structure sanitaire a répondu aux attentes des Malgaches en mal de soins.

Pour notre association, c’est l’assurance de partager notre savoir faire en s’enrichissant de la culture malgache, tout en contribuant à donner des soins à une population démunie et de persévérer dans nos objectifs pour aider « le Tsipotiky ».

Maintenance et entretien du projet :

Réparer les éléments abimés de la structure.

Nous devons assurer un contact permanent par le réseau internet, afin de répondre rapidement aux différents problèmes soulevés.

Assurer la recherche de fond financier avec nos partenaires, jusqu’à l’obtention de l’autonomie économique de la structure

L’évaluation des résultats se fera dans un premier temps sur le terrain avec nos formateurs, puis par les relevés périodiques de l’activité du « Tsipotiky »

Nous pourrons collaborer à la gestion du dispensaire en fonction des résultats et des besoins.